Une plante en pot comment ça fonctionne?

Comment une plante en pot vit-elle dans son contenant? De quoi a t’elle besoin? quelles sont les principales questions à se poser?

Une plante en pot fait face à des contraintes particulières que connait pas une plante en pleine terre. En effet la plante n’a que ce qu’elle trouve dans le pot pour survivre et se développer. Le savoir permet de mieux en prendre soin.

 

Les aléas du climat plus forte

Les racines des plantes en pot ne se trouvant pas en pleine terre elles subissent des températures plus élevées en été et plus basses en hiver. De ce fait, les plantes solides des tiges ne le sont pas forcément des racines. Ainsi, une plante en pot pourra souffrir là où la même plante en terre ne souffrirait pas du tout du climat.

Les pots

C’est tout de même l’élément essentiel dans lequel on cultive les plantes. Ils se différencient, tant dans leur matière que dans leur volume. La plante qui se trouve dans un pot quel qu’il soit ne dispose que des ressources limitées au volume de terre que le pot contient. Dans ce pot elle doit trouver de l’eau ainsi que les nutriments pour se développer. Les racines plongent vers le fond du pot, là où se trouve l’humidité, mais pas que. Les éléments nutritifs entrainés par les arrosages successifs également s’y trouvent. De ce fait, bien souvent la terre se trouvant vers le haut du pot n’est pas utile à la plante, sauf lorsqu’elle se trouve dans le pot depuis de longues années.

Le volume

Le pot doit être proportionné par rapport à la plante que l’on souhaite y planter. De façon générale, une plante doit bénéficier idéalement d’un pot de volume égal à celui de s partie arienne. Toutefois, un pot plus petit aura pour effet de restreindre la taille de la plante. cette règle ne concerne que les plantes herbacées comme le pélargoniums ou les légumes cultivés en pot.

La taille du pot doit permettre la croissance de la plante. Cependant il existe quelques particularités. par exemple le cas des plantes qui cachent un système racinaire disproportionné par rapport à leur végétation, à savoir les agapanthes l’oiseau de paradis et les clivias. Leurs racines sont épaisses et nombreuses. Pour ce genre de plantes il faudra prévoir un pot dont le volume sera le double de celui des feuilles.

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aucun commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icone pour vous connecter