10 conseils pour protéger ses plantes du froid en hiver

Protéger ses plantes en hiver

 

L’hiver, surtout quand il est froid et venteux, peut endommager arbres, arbustes et haies. De là, protéger les plantes du froid devient crucial si vous voulez profiter de leur beauté au printemps.

En effet dans les zones froides ou exposées, même les plantes rustiques peuvent avoir besoin de protection contre le froid.

Les plantes à feuilles persistantes et les plantes en pot sont particulièrement exposées. Elles nécessitent donc une attention particulière.

Voici 10 conseils pour protéger vos plantes du froid l’hiver

 

 

 1/10: La couverture du sol  :

Laisser le sol à nu, en particulier dans le potager, peut entraîner le lessivage des nutriments. Semer de l’engrais vert comme la moutarde, semée en septembre réduit ce lessivage. Les jeunes pousses ainsi plantées conserveront les nutriments jusqu’au printemps.

2/10: L’apport d’engrais :

Évitez les applications d’engrais riches en azote tard dans la saison pour les plantes en terre, car ils stimulent la croissance des graines.

3/10 Le paillage pour protéger ses plantes de l’hiver :

Pailler le sol avant l’hiver permet de réduire le compactage et l’érosion du sol qui survient en général suite à de fortes pluies. Ainsi, Pensez à recouvrir votre terre du potager et les plantes restées en terre de sciure, copeaux de bois ou de paille… Cette tâche permettra de garder les minéraux et protéger votre terre du gel et de la pluie.

 

4/10 La bonne plante au bon endroit :

Votre jardin constitue un microclimat en soi. Placez les plantes à floraison précoce comme les magnolias et les camélias de manière à ne pas les exposer au soleil du matin, car la décongélation rapide des bourgeons gelés peut entraîner un noircissement et une chute des bourgeons. En effet, votre jardin constitue un microclimat en soi. Vous aurez des endroits un petit peu plus chauds à la base d’un mur exposé au sud et des endroits froids ou humides du côté nord de la maison. Choisissez donc soigneusement les plantes pour chacune de ces positions.

 

protéger ses plantes l'hiver

5/10: Les plantes en pot

 Empêchez les racines de vos plantes en pot de geler en les enveloppant avec du papier à bulles ou de la paille. En effet le gel se traduit par 2 symptômes différents: Dans un premier temps une impression de soif , et sil dure trop longtemps, le dépérissement de la plante. La congélation de la motte et des racines est fatale à de nombreux arbustes si le froid dure plusieurs journées d’affilée. Sachez cependant qu’il vaut mieux laisser une plante congelée dégeler lentement en extérieur plutôt que de la rentrer dans un local chauffé, sous peine de la tuer. Souvent, avant d’en arriver là la plante montre des signes de soif: un feuillage qui pend, l’eau lui étant incessible. L’arroser dans ces cas là ne ferait qu’empirer la situation. Déplacez le pot dans un endroit à l’abri des vents, en enveloppant le contenant de papier bulle par exemple.

 

6/10: Les brise-vent

Un coin froid et venteux nécessitera souvent une plantation supplémentaire de plantes brise-vent telles que des haies. A court terme, placer des haies tissées temporaires, de filets sur des poteaux solides profondément ancrés peut aider.

 

7/10: Le changement climatique

Les plantes sont fortement dépendantes des changements soudains de température. Les phénomènes de changement climatique observés ces dernières années tendent à s’amplifier. Or, jardiner dans un climat changeant apporte de l’incertitude. Les hivers plus doux ne sont pas forcément une bonne nouvelle pour les jardiniers. En effet, ils peuvent empêcher la dormance protectrice commune à de nombreux arbres et arbustes. Cet état de fait augmente leur vulnérabilité au gel et à la brûlure causés par les vents froids ou les coups de froid soudains.

 

8/10: Le drainage

il s’agit de la façon ont l’eau s’écoule à travers le sol et le substrat. Le drainage est un facteur très important pour la protection des plantes en hiver. Traitez rapidement les problèmes de drainage. Les sols humides peuvent rendre les arbres jeunes ou à racines peu profondes plus susceptibles de se déraciner au vent.

 

9/10 Protéger les plantes du potager de l’hiver

Récoltez vos dernières courges et les derniers légumes présents dans votre jardin. Pensez à retirer les végétaux morts, désherbez et ramassez les feuilles mortes. Concernant les vivaces, il faudra enlever les tiges sèches et mortes afin de leur permettre une bonne reprise le printemps.

 

10/10: La neige

Si la neige repose sur les haies ou les cimes des arbres, il y a un risque de bris de branches. Secouez l’excès de neige au fur et à mesure qu’il commence à s’accumuler sur les branches et taillez les haies pour qu’elles s’effilent au sommet pour minimiser les dommages causés par la neige.

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
lepopeeludique dit :

merci pour cet article super intéressant ! notre jardin est un peu à l’abandon pour le moment, j’ai laissé les plans de tomates de cet été, recommandes-tu de les couper ou de les laisser ainsi ? merci !

Tu as bien fait de les laisser, c’est mieux que de mettre le sol à nu. Je serais d’avis de juste couper les tiges à ras et de laisser les racines dans le sol. Elles vont se décomposer, servir de couverture au sol et nourrir les organismes le composant.:)

Merci, Koumba, de te soucier de nos plantes. Tes conseils sont variés et riches. Plein de bon sens et de culture. J’en prends bonne note. Et même adaptés à nos hivers québécois! Bravo!

Merci Isabelle pour ton commentaire 🙂

Bonsoir Coumba, merci de me faire découvrir comment protéger les plantes en période hivernale, en effet beaucoup abandonnent le potager lorsqu’il neige, mais d’autres grace a cette connaissance qu’il pleuve ou qu’il neige sont toujours au beau fixe, ils gardent le cap, les fleurs, car la nature est en elle même un théâtre de beauté quelque soit les saisons. Merci pour cet article enrichissant😊

Je vous en prie Esther 🙂

Je comprends mieux l’utilité de semer des angrais verts en automne. J’avais pour habitude de nettoyer le potager et de laisser le sol nu avant l’hiver, mais j’y ferai attention maintenant.
J’adore jardiner et j’apprécie beaucoup apprendre ce genre de detail qui peut faire de réelles différences dans le plaisir de faire vivre un potager. Merci du partage !

Merci Columba pour tes précieux conseils. Je vais aller protéger les racines de mes plantes en pots avec le papier à bulles 😀.

8 commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icone pour vous connecter

%d blogueurs aiment cette page :