Deux maladies des plantes d’intérieur courantes

maladies plantes d'intérieur

Nous pouvons tous être d’accord sur un point: La dernière chose que nous voulons voir arriver c’est notre plante d’intérieur, auparavant en bonne santé, qui montre des signes de maladie. Avec toutes les causes possibles, identifier et traiter le problème peut sembler décourageant. Eh bien cet article explique comment reconnaître deux maladies courantes des plantes d’intérieur ainsi que ce que vous pouvez faire en matière de traitement et de prévention.

Les principales maladies des plantes

Les plantes d’intérieur peuvent être atteintes de nombreuses maladies bactériennes, fongiques et virales. L’identification peut se faire par l’inspection de la plante et de ses conditions de croissance. Être capable d’identifier la maladie vous aide à traiter correctement votre plante et à prendre des mesures pour éviter d’autres problèmes. Lisez la suite pour apprendre tout ce que vous devez savoir sur deux des maladies les plus courantes des plantes d’intérieur et comment les identifier, les traiter et les prévenir, pour que vos plantes d’intérieur prospèrent.

La pourriture des racines, maladie fréquente des plantes d’intérieur

La pourriture des racines est l’une des maladies les plus dommageables dont nos plantes d’intérieur peuvent souffrir, et l’une des plus courantes. Une infection peut détruire une plante de fond en comble. Il se propage rapidement et sans détection et action rapide, il peut être fatal à votre plante d’intérieur.

 

Les causes

La pourriture des racines et des tiges peut être causée par une variété d’organismes fongiques, le fusarium, le pythium, le rhizoctonia et le phytophthora étant les plus courants. Les agents pathogènes fongiques se développent dans les sols qui se drainent mal et restent longtemps humides, ainsi que dans le terreau, infectant ainsi le système racinaire des plantes stressées et affaiblies.

La cause de la pourriture des racines et des tiges dans la grande majorité des plantes d’intérieur est un sur-arrosage persistant ou un sol mal drainé. L’arrosage excessif étant un problème très courant, celà fait de la pourriture des racines et des tiges l’une des maladies les plus courantes des plantes d’intérieur.

Les symptômes

Les symptômes de la pourriture des racines et des tiges sont :

  • Le jaunissement, dessèchement puis la chute des feuilles constituent les premiers signes de la maladie sur vos plantes d’intérieur
  • Le flétrissement de la plante infectée de bas en haut
  • Le feuillage et les tiges qui virent au brun, au jaune ou au noir
  • Les racines seront molles et brunes ou noires
  • Il peut également y avoir une odeur de pourriture au niveau des racines ou des parties affectées de la plante.

Quel traitement ?

En matière de lutte curative, malheureusement la meilleure solution consiste souvent à… jeter la plante atteinte de pourriture des racines et… recommencer… Hé oui, désolée de plomber l’ambiance…

Cependant si vous voulez quand même tenter un sauvetage, vous pouvez faire ceci, sachant que l’efficacité du traitement dépend de la gravité de la maladie :

  • Retirez la plante de son pot et lavez l’ancien sol des racines
  • Coupez toutes les racines malades de la plante avec un sécateur désinfecté, de manière à ne laisser que des racines saines
  • Rempotez ensuite la plante dans un pot stérile avec un sol frais et bien drainé

Lutte préventive

La meilleure façon de lutter reste le traitement préventif.

  • Utilisez des graines et des plants sains
  • Arrosez uniquement lorsque la plante en a besoin et ne gardez pas le sol détrempé
  • Évitez l’excès de fertilisation
  • Désinfectez les substrats et les pots, surtout avant une réutilisation de pots ayant anciennement contenu une plante
  • Utilisez des récipients propres avec un drainage de fond
  • Évitez autant que faire se peut de réutiliser du terreau ayant déjà servi à une précédente plante en pot.
  • Utilisez un terreau qui a un bon drainage
  • Réduisez les arrosages en hiver pendant que votre plante a cessé de croître activement

Moisissure ou pourriture grise / brûlure botrytique

La pourriture grise, connue sous le nom de brûlure botrytique, est également une maladie courante des plantes d’intérieur causées par un  champignon,  le Botrytis cinerea. Une atmosphère humide favorise l’apparition des fructifications du champignon. Il peut causer des dégâts sur de nombreuses plantes cultivées au jardin comme en intérieur. Sa propagation peut tuer la plante infectée, surtout si les conditions sont idéales pour que l’agent pathogène se développe.

maladies-plantes-dinterieur

Pourriture grise sur bégonia en pot

Les symptômes

La moisissure grise provoque des taches brunes sur les pétales en développement qui grossissent par atteindre toute la fleur. Cette maladie des plantes d’intérieur peut provoquer la mort des fleurs avant même leur ouverture. Sur les feuilles les plus âgées, la moisissure grise provoque des schémas grisâtres, ainsi que des chancres annelés sur les tiges. La moisissure est facilement identifiable sur les débris de végétaux morts car elle est recouverte d’une épaisse moisissure grisâtre.

Quel traitement pour cette maladie de plantes d’intérieur?

Si vos plantes d’intérieur souffrent de moisissure grise, vous pouvez apporter plusieurs changements à l’environnement dans lequel elles évoluent. Traiter rapidement la plante infectée peut éventuellement la sauver et garder la maladie sous contrôle afin qu’elle ne se propage pas à vos autres plantes d’intérieur. Notez que de nombreuses mesures préventives sont similaires pour de nombreuses maladies courantes des plantes d’intérieur.

 

  • Retirez toutes les zones infectées de la plante en coupant les tiges au niveau d’une section saine.
  • Utilisez des outils de taille stérilisés pour éviter de propager la maladie.
  • Veillez à ce que le sol soit bien drainé pour et diminuez l’humidité autour de la plante.
  • Espacez suffisamment vos plantes d’intérieur
  • Augmentez la circulation de l’air autour de la plante
  • de plus, arrosez tôt dans la journée pour que le feuillage ait le temps de sécher avant la tombée de la nuit.
  • Pour les cas graves, utilisez un fongicide sans danger sur la plante en question

Pourriture grise

Dès la fin de l’hiver, plusieurs champignons peuvent contaminer les jeunes feuilles à la faveur des températures douces. De bonnes pratiques de soins des plantes d’intérieur contribuent grandement à les garder heureuses et saines. Quelques précautions de base peuvent aider à prévenir certains problèmes. Par exemple:

  • Nettoyer les potées des végétaux (feuilles, ou fleurs fanées)
  • Utiliser de la terre fraîche et des outils de taille propres
  • Ainsi qu’un arrosage adéquat aident à prévenir les problèmes de maladie des plantes d’intérieur.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si cet article vous a été utile 🙂

Si vous avez aimé cet article vous êtes libre de le partager! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aucun commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icone pour vous connecter